Qu'est-ce qu'une cérémonie Inipi ?


La cérémonie est la communication directe et le lien vivant avec le Grand Esprit, la Terre-Mère, le Père-Ciel, et toute la vie.

La cérémonie est celle qui relie nos cœurs à celui de la Terre, à celui du Soleil, au cœur de l'Univers, et à tout ce qui existe.

---

Souvent nommée "Huttes à Sudation", "Sweat Lodge", "Temazcal", ou "Inipi" selon les régions, cette cérémonie de purification traditionnelle est encore très fréquemment pratiquée tout autour du globe.

Dans nos contrées, elle est utilisée pour nous aider à retrouver nos racines, nous reconnecter avec les éléments et nous purifier (corps - âme - esprit).

 

---

Pascal Cavin et la cérémonie Inipi:

Je fus initié aux cérémonies Inipis selon la tradition Lakota en l'an 2000.

Chanceux d’avoir pu profiter en toute humilité des enseignements de divers chamans, maîtres éveillés et leaders spirituels, mes diverses expériences chamaniques et spirituelles vécues dans diverses parties de la planète, notamment en haute Amazonie Péruvienne, en Inde, ainsi qu'auprès des Sioux Lakota, comme participant à la Danse du Soleil, m’ont permis de proposer une cérémonie Inipi variée et adaptée au peuple européen, en privilégiant la reconnexion à Terre-mère (Gaïa) et l'ouverture du cœur.

inipis

Inipis - Huttes à sudation traditonnelles par Pascal Cavin

Déroulement d'une cérémonie Inipi:

La "Sweat Lodge" (ou initi) est construite sur un modèle rituel bien défini, selon les usages des Indiens Lakota. 
L'armature de saule ou de noisetier sera recouverte de couvertures en laine ou en coton. Seule une ouverture tournée généralement vers l'ouest (parfois vers l'est) va subsister. Cette porte sera soigneusement refermée au début de la cérémonie. 
Un foyer creusé au centre sera rempli de pierres chauffées à l'extérieur dans un brasier construit lui aussi selon des normes rituelles Indiennes. 
Le bûcher qui va devenir le brasier est relié à la hutte par un chemin d'environ 5-6 mètres. Une fois le feu allumé, personne d'autre que l'officiant et le "gardien du feu" ne peuvent traverser ce chemin afin que personne ne vienne "souiller" le flux énergétique créé entre le feu et la hutte. 
Les participants entrent dans la hutte et vont s'asseoir près de l'officiant, en rampant, dans le sens des aiguilles d'une montre. 
Les pierres rougies au feu sont alors apportées dans le trou central par le "Gardien du Feu". 
Tous sont maintenant installés, dans le noir. L'officiant commence alors à jeter de l'eau sur les pierres incandescentes, produisant une vapeur brûlante.

Il y a quatre phases (ou 4 portes) dans la cérémonie qui prennent fin, chacune, avec l'ouverture d'une porte.

Chaque fois que l'officiant ouvre la porte, il dit: "mitakuye oyasin" c'est-à-dire "toute ma famille", "avec tous les miens", ce qui englobe tous les humains, animaux, minéraux, végétaux, tout ce que le "Grand Esprit" (ou le Grant Tout) a créé. 
Dans les cérémonies amérindiennes, il arrive que l'officiant fasse circuler le calumet "chanunpa" ou "pipe sacrée", de l'un à l'autre, dans la hutte (le calumet sanctifie et apporte la fraternité). 
Tout au long des quatre portes, il arrive également que l'officiant chante des chants de cérémonie, accompagné de son tambour, ou d'autres instruments sacrés.

Pascal Cavin propose une cérémonie privilégiant l'ouverture du coeur

Participation recommandée*: 
Sfr. 40.- ou Euros 40.-

  • Bébés & enfants bienvenus (gratuits)

 

  • * La participation n’est en aucun cas pour la cérémonie Inipi, qui n'est pas monnayable en tant que telle !
     

  • Elle permet d’offrir une participation pour l’utilisation du lieu, de rembourser les frais de stockage des couvertures et du matériel dans un box, des frais éventuels d'organisation (bois, entretien/renouvellement du matériel, tipi, couvertures, etc..).

  • Un panier sera placé à l'entrée du tipi après la cérémonie, à cet effet !

  • Un pique-nique sera partagé entre tous les participants à l’issue de la cérémonie.

 

  • Possibilité de dormir sur place en apportant votre tente et votre matériel de camping.

Personne en méditation dans l'Inipi