Manger équilibré selon ACIDOBASIC n'empêche pas de déguster une bonne fondue !

Mis à jour : 18 avr. 2019


L'équilibre acido-basique ce n'est pas un régime !

Avec ACIDOBASIC, on parle ici d'ÉQUILIBRE, quel que soit son mode alimentaire.

Même si l'on sait que manger équilibré est favorable pour la santé, il ne faudrait pas tomber dans le piège de se mettre à supprimer tous les aliments qui seraient trop acidifiant ou trop alcalinisant..

Prenons la fondue au fromage comme exemple :

Ce plat si populaire dans nos régions est fort d'une valeur PRAL ≈ +50 (pour environ 200 – 250 gr de fondue).


Pour retrouver l'équilibre acido-basique avec cette fondue, je devrais manger des aliments basifiants d'une valeur PRAL d'environ -50 (ce qui équivaudrait à manger 250 gr d'épinards ou 11kg de carottes par exemple..).

Dans la pratique, ça ne se passera jamais comme ça. Qui va aller manger autant de légumes après une fondue?

Par contre, sachant que j'ai mangé un plat à +50 aujourd'hui, je pourrais compenser ce déséquilibre, en privilégiant une alimentation plus basifiante les 2-3 jours qui suivront.

L'application ACIDOBASIC sera bien utile également dans cet exemple, pour vous permettre de définir facilement les quantités d'aliments qui composeront vos menus durant ces 2-3 jours à venir.

Mais pourquoi manger équilibré selon ACIDOBASIC ?

A partir du moment où les gens qui vont mal se sentent mieux en appliquant l'équilibre acido-basique, ceux qui vont bien le resteront plus longtemps !

Il est normal, lorsque je suis jeune et plein de santé, que ces notions d'équilibre acido-basique me passent au-dessus de la tête.

Ce n'est bien trop souvent qu'une fois que les problèmes physiques sont apparus, parfois des années plus tard, que l'on commence à s'intéresser à la qualité de son alimentation.

Les habitudes alimentaires étant alors bien ancrées depuis si longtemps, il sera très difficile de corriger drastiquement son mode alimentaire.

Du coup, il sera intéressant d'évaluer la charge acido-basique de son alimentation quotidienne actuelle, et dans un premier temps de corriger les proportions des aliments composant son repas (par exemple, en diminuant les quantités d'aliments acidifiants et en augmentant les quantités d'aliments basifiants dans son assiette), plutôt que de chambouler toute son alimentation générale.

Bon appetit !


102 vues